Non classé

COLLOQUE NATIONAL SUR LA MODERNISATION DE LA FONCTION PUBLIQUE CAMEROUNAISE

COLLOQUE NATIONAL SUR LA MODERNISATION DE LA FONCTION PUBLIQUE CAMEROUNAISE

A l’issue des travaux du Colloque National sur la modernisation de la Fonction Publique, ayant eu lieu du 13 au 15 janvier 2020, dans la salle ONGOLA A’SAMBA de l’Hôtel de ville de Yaoundé, durant lequel quatre (04) panels ont abrité des exposés meublés d’échanges constructifs, les recommandations ci-après ont été formulées :

A- DES RECOMMANDATIONS GENERALES
Il s’agit :
– d’accélérer la modernisation de la Fonction Publique, à travers quatre (04) piliers à savoir :
o l’acquisition des outils de travail modernes ;
o la révision des textes et des procédures en vue de normaliser la gestion des ressources humaines de l’Etat, notamment par l’harmonisation de l’âge de départ à la retraite et la revalorisation de la rémunération de base des agents publics ;
o la systématisation et la budgétisation du renforcement des capacités des agents publics ;
o la promotion de l’intégrité au sein de la Fonction Publique ;
– de rendre opérationnels les organes de gestion de la Fonction Publique notamment le Conseil Supérieur de la Fonction Publique et la Haute autorité de la Fonction Publique, et procéder à la désignation des représentants élus des agents publics, conformément à la réglementation en vigueur ;
– de mettre en place une plateforme interministérielle de l’élaboration et de la mise en œuvre de la stratégie de modernisation des services publics ;
– de consacrer les postes de travail au sein de la Fonction Publique;
– de respecter les cadres organiques lors des nominations des responsables dans les administrations ;
– de diffuser au niveau opérationnel, la culture de la démocratie administrative, afin d’améliorer la participation de toutes les franges des institutions à la prise de décision et à la recherche des résultats ;
– de sensibiliser les agents publics sur leurs droits et obligations ;
– de vulgariser et évaluer la mise en œuvre de tous les outils de réforme et de pilotage de la gestion des ressources humaines, élaborés et déployés par le MINFOPRA.

B- DES RECOMMANDATIONS SPECIFIQUES
Panel n° 1 : « Fonction publique : historique, règles et principes »
– poursuivre, après le mauvais impact des plans d’ajustement structurels, les efforts de mise en place d’une Fonction Publique imprégnée des idéaux de démocratisation et fortement soucieuse du respect des libertés de l’agent public et du citoyen ;
– publier et vulgariser :
o le projet de code d’éthique des Agents Publics ;
o les projets de code de déontologie sectoriels ;
o les chartes d’éthique dans chaque administration.

Panel n° 2 : « Quelles ressources humaines pour l’atteinte des ODD et de l’Emergence : le nouvel agent public camerounais »
– organiser les concours spéciaux ;
– rationaliser les recrutements ;
– mettre en place un programme de préparation et du suivi de la reconversion des agents publics retraités ;
– optimiser l’application des sanctions positives et/ou négatives, afin d’accroitre l’efficacité des services publics ;
– valoriser le statut d’agent public honoraire ;
– faire de la formation pluridisciplinaire, une activité permanente de l’administration publique ;
– vulgariser l’usage des TIC, pour tous les agents publics.

Panel n° 3 : « Quels outils pour la modernisation de la Fonction publique ? »

– valoriser la fonction ressources humaines dans toutes les administrations, en renforçant :
o les capacités des personnels qui y officient ;
o les ressources matérielles y dédiées ;
– exhorter toutes les administrations à intensifier la communication par les outils et canaux modernes, afin de mettre à la disposition des usagers du service public une information exacte en temps réel ;
– mettre en œuvre de manière effective le système d’évaluation des performances professionnelles des agents publics ;
– valoriser la fonction « Ressources Humaines » dans les administrations ;
– budgétiser l’élaboration des outils de pilotage des ressources humaines ;
– consacrer le cadre organique, la gestion prévisionnelle des ressources humaines, le plan de carrière et les manuels de procédure de Gestion des Ressources Humaines, comme principaux outils de pilotage des ressources humaines ;
– créer un comité national chargé de la transformation du numérique au sein de l’Administration Publique Camerounaise ;
– évaluer les connaissances informatiques des candidats à l’accès à la Fonction Publique.

Panel n° 4 : « Fonction Publique : logiques de déconcentration et de décentralisation »
– accompagner la déconcentration des compétences par un déploiement du personnel afin de mieux mener les activités déconcentrées ;
– renforcer le dialogue social et la participation au sein de la Fonction Publique, notamment en intégrant les représentants des syndicats dans les organes de gestion de la Fonction Publique ;
– créer des passerelles permettant la mobilité des ressources humaines entre la fonction publique locale et la fonction publique de l’état ;
– mettre en place des organes de gestion des corps des personnels de l’Administration Publique Locale ;
– élaborer le statut général de la Fonction Publique Locale ;
– renforcer le dispositif d’accompagnement du MINFOPRA dans l’implémentation des recommandations du Colloque et sur l’implémentation des outils managériaux.

AVIS DE CONCOURS / COMPETITIVE ENTRANCE EXAMINATION NOTICE

REPORT: Le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative porte à la connaissance du public, que les activités de recrutement de la 3ème promotion d’auditeurs au Programme de Master professionnel en management public de l’Institut Supérieur de Management Public (ISMP) sont reportées conformément aux dates ci-après: Date limite de dépôt des dossiers de candidatures: 25 juin 2018; Examen écrit: 02 juillet 2018; Examen oral: 03 juillet 2018. Contacts: 698 443 737, 695 299 810, 699842440…

Télécharger AVIS DE CONCOURS

 

Télécharger DEMANDE D’ADMISSION

 

 

 

Le MINFOPRA SUR LE TERRAIN…

Le tout nouveau Ministre de la Fonction Publique et de la Reforme Administrative, Monsieur Joseph Lee a effectué le Mardi 13 mars à l’ISMP une visite de prise de contact.

Monsieur le MINFOPRA accompagné d’une forte délégation de collaborateurs,  a été accueilli à 10h30 par le Directeur Général de l’ISMP, Monsieur MOKWE Edouard MISIME, entouré de tout son personnel.

Apres un bref entretien entre les deux autorités, le MINFOPRA a visité l’ensemble des bureaux et postes de travail de l’ISMP, à chaque fois serrant les mains des occupants et interrogeant sur les conditions de travail.

Il ressort de cette visite que le MINFOPRA s’engage à assister l’ISMP dans son ambition de redevenir une institution de référence en matière de management.

En images, quelques instant marquant de cette visite.

Formation Supérieure…

Le second  semestre du Master Professionnel en Management Public se poursuit. Les auditeurs sont entretenus en ce moment sur la Comptabilité Nationale suivant le programme ci-desous;

Les principes fondamentaux de la Comptabilité Nationale

  • Séance N° 01 : la Comptabilité Nationale : notion et fonctions
  • Séance N° 02 : la Comptabilité Nationale : un système statistique  cohérent
  • Séance N° 03 : les opérations économiques

Les mécanismes du circuit économique

  • Séance N° 04 : l’équilibre des opérations par produit
  • Séance N° 05 : l’analyse des résultats des performances

L’équipe d’enseignement est composée ainsi qu’il suit:

  • Pr JEAN MARIE BEGNE
  • Dr NGOUANA   SERGES
  • Pc  NGOM PRISO Jules
  • Mme ZOUGA ATANGANA Sylvie

L’IMSP en 2018…

Chers publics,

L’Institut Supérieur de Management Public (ISMP) est heureux de présenter aux administrations et organismes des secteurs public, parapublic et privé les prestations qu’il offre pour l’année 2018 dans le cadre de ses activités de formation, de recherche et de consultation.

Dans le domaine de la formation, l’ISMP propose une gamme flexible de programmes regroupés en trois volets :

  • La formation continue ou le perfectionnement. Elle a pour but d’actualiser les connaissances et les habiletés professionnelles des participants ou de répondre aux besoins particuliers de certaines organisations sur des aspects précis du management public : management des organisations, développement personnel du manager, management des projets, management des ressources organisationnelles, management du développement local, management de la réforme des finances publiques, contrôle de gestion, formations de formateurs, formations sur mesure.
  • La formation initiale de niveau supérieur en management public. Elle offre aux gestionnaires et aux spécialistes professionnels une formation théorique et pratique du niveau de troisième cycle de l’enseignement supérieur (Master), une formation centrée sur les moyens de l’efficacité d’une administration publique de développement.
  • La formation des formateurs en management public. Elle a pour but de donner aux enseignants et futurs enseignants de management public les habiletés de formateurs, de chercheurs et de consultants.

Les sessions actuellement offertes sont présentées dans notre site web, www.ismp.cm,  avec des indications notamment sur les modules proposés, les objectifs visés, le public-cible, la durée de la session, le lieu de formation et les coûts.

La Recherche contractuelle et partenariale, combiné à l’intelligence managériale et aux animations scientifiques et publications meublent les activités de recherche en 2018.

En matière de consultation, l’ISMP apporte aux organisations un appui conseil dans la révision des méthodes et systèmes de gestion, la restructuration et la mobilisation des ressources, notamment la ressource humaine.

Chers publics, le personnel de l’ISMP se joint à moi pour vous souhaiter une bonne et merveilleuse année 2018!!!

 

Bonne année Monsieur le Ministre…

La cérémomie de présentation des voeux 2018 au Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, a eu lieu le vendredi 26 janvier 2018 dans le grand amphi de l’ENAM, à partir de 13h. L’administration centrale, les services déconcentrés, les organisations sous tutelles (ENAM, ISMP) se sont relayés au rythme de Bonne année 2018 Monsieur le Ministre.

Au dela de la présentation du bilan des activités du MINFOPRA de l’année 2017, ce fut l’ocasion de recompenser les agents les plus méritants.

Bienvenue Madame le Professeure…

Depuis le 29 décembre 2017, Mme Viviane Ondoua Biwolé Epouse Eloundou est désormais Professeur ! En effet cette promotion au grade de Maître de conférences est consécutive à sa réception au changement de grade proposé par le Comité Consultatif des Institutions Universitaires (CCIU) du Cameroun.

Il est certainement important de revenir brièvement sur son parcours riche et dense en mettant l’accent notamment sur sa carrière professionnelle et surtout sur les travaux scientifiques autour desquels l’évaluation qui l’élève au grade a été effectuée.

Le Pr Ondoua Biwolé est enseignante à l’Université de Yaoundé II à Soa depuis 1998, elle est par ailleurs Professeur Consultant et Directeur Général Adjoint de l’ISMP. Elle a occupé sans discontinuité entre 2007 et 2010, des postes de responsabilité d’Inspecteur N°1 et d’Inspecteur Général du Minfopra. Elle a également réalisé aussi bien pour les organisations nationales qu’internationales plusieurs études dans le domaine de la Grh, du leadership, de la décentralisation, de la Gouvernance, etc.

Relativement à sa vitalité scientifique, l’on retient que ses champs de recherche se structurent autour de l’entrepreneuriat et de la gestion des ressources humaines (GRH). Elle est l’auteure de trois ouvrages, 7 articles dans des revues classées aux USA, en France, au Canada et au Cameroun et  de 3 chapitres dans des ouvrages collectifs.

De cette présentation, il ressort clairement que le Pr Ondoua Biwolé assume parfaitement les 3 missions de l’enseignement supérieur à savoir la formation, la recherche et l’appui au développement.

Conseil d’administration de l’ISMP

Le Conseil d’Administration de l’Institut Supérieur de Management Public(ISMP) a tenu sa 39éme session ordinaire (session budgétaire) le mercredi 17 janvier 2018, dans ses locaux sis au quartier Bastos à Yaoundé, sur convocation de son président Monsieur  le Professeur Luc SINDJOUN.

Le Directeur Général, Monsieur MOKWE Edouard MESIME, rapportait les affaires inscrites à l’ordre du jour, assisté du Directeur Général Adjoint, Madame le Professeur ONDOUA BIWOLE Viviane Epouse ELOUNDOU.

Déroulant son ordre du jour, le conseil a suivi avec intérêt la présentation du Rapport Annuel de Performance (RAP) 2017 et du Projet de Performance des Administrations (PPA) 2018 de l’ISMP.

Après examen, le conseil a adopté le PPA de l’exercice 2018 de l’ISMP, arrêté en recettes et en dépenses à la somme de Un milliard deux cent vingt huit millions trente mille deux cent un (1 228 030 201) de FCFA.

Le conseil a exprimé sa satisfaction à la Direction Générale pour la qualité et la pertinence des documents présentés.

Renfocément des capacités au PAD

Depuis le …l’ISMP a signé une convention…